gototopgototop
Accueil > Biographie

postheadericon Biographie

1809 (20 janvier) : Naissance de Napoléon Peyrat aux Bordes-sur-Arize (Ariège).

1811 : Mort  en couches, de sa mère, Marguerite Gardel (née en 1776).

1813 : Mort de son frère, Narcisse (né en 1811).

1814 : Témoin de la Terreur Blanche aux Bordes.

1823 (novembre) - 1825 : Interne à l’institution dirigée par son parent, le pasteur Roseletty à Chatillon-sur-Loire (Loiret).

1825 (novembre) – 1831 (mai) : Étudiant à la Faculté de théologie protestante de Montauban.

1826 (août) : Baccalauréat ès lettres.

1830 : Enthousiasme à l’annonce de la Révolution de Juillet.

1831 (21 février) : Soutenance à Montauban de sa thèse de baccalauréat en théologie "Du christianisme au XIXe siècle", Montauban, Lapie-Fontanel.

1831 (juin) : Installation à Paris.

1831 - 1842 : Renonce à des études de Médecine, préférant l’Histoire en autodidacte. Vie de bohème. Devient un familier du poète Béranger, auquel il dédie son premier poème "L’oiseau du Ciel" (publié plus tard dans "Les Pyrénées"). Divers préceptorats.

1832 (mars à mai) : Tient son journal "Deux mois avec Béranger", publié dans Les Lettres françaises, 24 et 31 janvier et 7 février 1952.

1833 : Premier poème publié, "Roland", sous la signature de Napol le Pyrénéen dans Ajasson de Grandsagne, Poètes français vivants, Paris, Bibliothèque populaire. Réédition en 1863, 1872, 1877 (dans "Les Pyrénées") et 1905, traduction en anglais en 1876.

1836 - 1837 : Rencontre Lamennais. Rédaction des Pasteurs du Désert.

1837 (août) : Voyage-pèlerinage dans les Cévennes lozériennes (de Mende au mont Bougès). Manuscrit conservé de ce voyage à la Bibliothèque de la Société d’Histoire du Protestantisme Français (mss 355).

1842 - 1847 : Précepteur dans une famille protestante du Bordelais. En 1845-1846,  déclaré maître de pension, 37 cours d’Albret, à Bordeaux.

1842 : Parution de Histoire des pasteurs du Désert depuis la Révocation de l’Édit de Nantes jusqu’à la Révolution française, 1685-1789, Paris, Valence, Marc-Aurel frères, 2 vol. (Traduction anglaise à Londres en 1852, The pastors in the wilderness).

1843 : Entreprend l’Histoire des Albigeois.

1847 (25 août) : Reçoit la consécration pastorale à Paris. Nommé pasteur-auxiliaire à Saint-Germain-en-Laye.

1851 (23 juin) : Mariage avec Eugénie Poiré (1833-1891), nièce du Maréchal Randon. Dont quatre enfants : Adeline (1852-1866), Marguerite (1853-1931), Louise (devenue sœur Thérèse de Jésus, carmélite à Rome, 1856-1917) et Léon (1858-1922).

1854 : Pasteur titulaire à Saint-Germain-en-Laye.

1855 : Parution de Histoire de Vigilance, esclave, prêtre et réformateur des Pyrénées au Ve siècle, Paris, Grassart.

1857 : Parution de "Le capitaine Dusson, ou le siège du Mas d’Azil", B.S.H.P.F., p. 75-114. (repris à la fin du volume "L’Arise", p. 259-352). "Histoire de France au XVIe siècle" (compte-rendu de l’œuvre de Jules Michelet), idib. p 232-244.

1857 (décembre) : Rencontre avec Jules Michelet. Début d’une amitié durable.

1860 : Parution Les Réformateurs de la France et de l’Italie au XIIe siècle, Paris, Meyrueis.

Vers 1860 : Excursion-pèlerinage au Château de Montségur (Ariège). Récit dans Mme N. Peyrat, À travers le Moyen-Âge, Paris, Grassart, 1865.

1861 : Parution de Béranger et Lammenais, Correspondance, entretiens et souvenirs, Paris, Meyrueis.

1862 : Inauguration du temple de Saint-Germain-en-Laye, élevé à son instigation.

1863 : Parution de L’Arise, romancero religieux, héroïque et pastoral des Pyrénées, Paris, Meyrueis.

1866 : Mort de sa fille Adeline. Allocution prononcée par le pasteur Napoléon Peyrat dans l’Église de Saint-Germain-en-Laye, le 4 avril 1866, aux funérailles de sa fille Adeline, Saint-Germain-en-Laye, Imprimerie Toinon.

1868 : Parution Le Colloque de Poissy et les Conférences de Saint-Germain en 1561, Paris, Grassart.

1870 : Préface à Mme N. Peyrat, Autour de nous et en nous-mêmes (2) : Fantômes et réalités, Paris, Grassart.

1870 : Témoin du siège de Paris par les Allemands. Tient un journal, conservé aux Archives départementales des Yvelines.

1870 - 1872 : Parution Histoire des albigeois. Les albigeois et l’Inquisition, Paris, Lacroix-Verboeckhoven. 3 volumes. Réédition Lacour, Nîmes en 1996.

1873 : Rédaction d’une Chronique de l’Église de Saint-Germain-en-Laye, restée inédite (archives de la paroisse protestante de Saint-Germain-en-Laye).

1874 : Parution de La Grotte d’Azil, précédée d’une Notice sur Siméon Pécontal, Paris, Grassart.

1876 : Parrainne le groupe naissant des Félibres rouges (avec L.-X. de Ricard et A. Fourès). Rédaction de ses "Mémoires inédits" ; publication posthume par les soins de L.– X.  de ricard, dans Lou Lengadoucian, Toulouse, n° 6 à 12, 1892.

1877 : Admission dans le Félibrige (Languedoc).

1877 : Parution Les Pyrénées, romancero, Paris, Grassart. Réédition de la "Préface" (p. I-XVI) dans Louis Guiraud, Au sujet des félibres rouges. Quelques documents, Nîmes, Bene, 1991. Réédition partielle des trois recueils de poésie (L’Arise, La grotte d’Azil, Les Pyrénées) dans une Anthologie poétique, Lacour, Nîmes, 1998.

1878 : "Le Mas d’Azil depuis le siège de 1625 jusqu’à la Révocation" et "Le Mas d’Azil depuis la révocation de l’édit de Nantes jusqu’à la fin du règne de Louis XIV (1685-1715)", B.S.H.P.F., pp. 145-154, 337-346, 385-392.

1880 - 1882 : Parution Histoire des albigeois, La Civilisation romane et La Croisade, Paris, Fischbacher, 2 vol. (partiellement posthume). Réédition Lacour, Nîmes, 1998.

1881 (4 avril) : Mort et ensevelissement de Napoléon Peyrat à Saint-Germain-en-Laye.